Exposition artistique

L’exposition artistique qui s’est déroulée ce week-end s’est terminée ce soir.

De nombreux visiteurs, certains pour la première fois, sont venus admirer les 166 tableaux présentés lors de cette exposition.

Samedi soir lors du vernissage :

P1090948

Neuf artistes dont 8 habitant à Cossaye exposaient cette année.

Quelques tableaux :

Les gagnants de la tombola :

  • M. JL MOULOISE  de Nevers
  • Mme Jacqueline DUTOUR

 

Publié dans animations | Laisser un commentaire

Exposition

L’exposition artistique n’ouvre ses portes au public que demain à partir de 16 heures.

Toutefois, cet après-midi, les enfants de GS-CP-CE1 de Cossaye sont venus admirer l’exposition artistique. Ils ont pu ainsi discuter avec les peintres présents et comprendre les différentes techniques.

P1090946.JPG

Ils ont pu également admirer leurs oeuvres installées au milieu de l’exposition.

P1090936.JPG

 

Publié dans animations | 1 commentaire

Exposition Peinture

L’exposition artistique aura lieu le week-end des 17 et 18 juin prochain. Une douzaine d’artistes exposeront leurs œuvres.

affiche.jpg

Publié dans animations | Tagué , | Laisser un commentaire

Atelier loisirs créatifs

Mercredi 7 juin : atelier loisirs créatifs de 14h à 16h à la bibliothèque.

Réalisation d’un cadeau pour la fête des pères…

Publié dans animations | Laisser un commentaire

Photos de l’exposition

Pour finir, quelques photos de l’exposition :

 

et de la bourse aux livres

P1090829.JPG

Merci aux photographes…

Publié dans animations | Tagué , , , , , , , | Laisser un commentaire

Exposition « Cossaye autrefois » (suite)

L’exposition était également consacrée aux anciens métiers…

Divers outils du maréchal-ferrant, du menuisier et du bourrelier étaient présentés.

Pour les personnes désireuses d’en savoir plus,  les explications de Michel venaient en complément et visiblement les visiteurs en sortaient enchantés…

Outils du maréchal-ferrant :P1090836.JPG

P1090838

Outil du menuisier :

P1090839

P1090843

Outil du bourrelier

P1090844

Diapositive101.GIF

Diapositive103.GIF

Diapositive100.GIF

Diapositive99.GIF

Aubergiste Personne qui tient une auberge : maison généralement située à la campagne et où l’on peut manger, boire et coucher en payant ; équivalent de l’hôtel-restaurant. C’est aussi, en général, le relais de la diligence.

Basse-courier qui s’occupe de la basse-cour et des volailles qui en dépendent

Marchand Blatier Grainetier, vendeur de blés et toutes autres sortes de grains

Bourrelier travaille aussi bien le cuir, la laine et les grosses toiles. Il fabriquait et réparait tout le matériel comme les licols, les harnais, les bâches, les tabliers et les besaces des éleveurs et utilisateurs de bovins et d’équidés qui étaient les moyens de locomotion et de travail de la terre. Il pouvait aussi fabriquer des matelas et autres accessoires.

Briquetier Celui dont le métier est de fabriquer des briques

Cabaretier Tenancier d’un cabaret (où l’on vendait le vin « à l’assiette », c’est-à-dire accompagné de nourriture). Les cabaretiers étaient très nombreux au XIXème siècle. On en dénombrait en moyenne un pour 50 habitants.

Cerclier
Fabricant de cercles de bois pour les tonneaux. Ces cercles étaient fabriqués à partir de perches de chataignier.

Charbonnier Il préparait le charbon de bois, résultant de la carbonisation du bois dans des meules de terre, au milieu de la forêt.

Charpentier en bateau Charpentier et fabricant de bateaux, barques.

Charretier  qui conduit une charrette ou un chariot

Charron Fabricant de chars.
– tiré par les chevaux: diligence, landau, phaéton, char de transport de charge, engins à deux ou quatre roues, tirés par un ou plusieurs chevaux.
– tiré par des boeufs ou les vaches, très utilisé dans les familles pauvres, pour transporter des charges.
– chars à bras de tous types, brouettes.
Le cerclage des roues n’est qu’un aspect marginal de ce métier.

Chaufournier Celui qui surveille ou qui exploite un four à chaux.

Coquetier Marchand d’oeufs, puis par la suite de volaille et de légume. Il passsait dans les fermes prendre les oeufs qu’il revendait ensuite au marché.

Domestique Les domestiques étaient très nombreux au cours des derniers siècles. Souvent dans les actes, il est précisé chez qui ils travaillent

Drapier Personne qui fabrique le drap ou marchand de drap

Fendeur de bois Les fendeurs-lattiers débitaient le bois à la hache.

Foulonnier Artisan qui fait passer les draps (les foules) dans des cylindres métalliques pour les comprimer et les rendre plus serrés

Frotteur de chanvre voir peigneur de chanvre

Hôte tenancier d’une hostellerie, aubergiste chez lequel on peut manger et dormir

Jardinier ouvrier à l’entretien et la gestion des parcs et jardins d’un château

Journalier Homme qui travaille dans les champs à la demande, à la journée.

Laboureur Ce sont de petits exploitants agricoles. Dans certaines régions, les laboureurs sont propriétaires de leurs terres

Maçon Jusqu’au début du XXe siècle, beaucoup d’hommes partaient, dès la fin du plus rude de l’hiver, vers les grandes villes de France ou les grands chantiers du bâtiment et des travaux publics pour se faire embaucher comme maçon, charpentier, couvreur…

«Maçons de la Creuse» est l’expression la plus souvent employée, car la Creuse est le département où ce phénomène migratoire fut le plus important.
Le premier des ouvriers est le maître maçon. C’est lui qui organise le chantier en fonction des plans fournis par l’architecte. Il s’occupe d’approvisionner le chantier avec les matériaux nécessaires, il recrute les ouvriers . Le deuxième ouvrier est le maître compagnon, homme de confiance et instruit dans l’art, qui agit pour les intérêts du maître maçon et en son absence

Manoeuvre Ouvrier ou ouvrière qui travaille de ses mains. Employé des champs, tâcheron, Homme à tout faire, journalier.

Maréchal  maréchal-ferrant qui ferre les pieds des chevaux et autres équidés et des bovins de trait

Ménétrier  joueur de petit instrument, violoneux qui joue dans les villages

Marinier Pilote d’un bateau de rivière dont il est parfois propriétaire

Marguillier Ce n’est pas une profession. Ils s’occupaient du Conseil de fabrique. Ils servaient d’aide au sacristain, nommaient et révoquaient les chantres, les bedeaux. Il y avait trois marguilliers pour une paroisse. Chaque année, le conseil de fabrique procédait à l’élection de deux d’entre eux. Le plus ancien était sortant et ne pouvait se représenter. Les marguilliers étaient responsables de la gestion des biens de la paroisse : Terres, locations de terres, écoles, rentes et impôts. On trouve fréquemment dans les actes notariés aux AD des contrats ou des assignations entre les marguilliers pour le compte de la paroisse et de simples particuliers.

D’après un registre du Puy-de-Dôme, le curé donne la définition suivante : « marguiller de notre église c’est-à-dire en langue vulgaire sonneur de cloches qui enterre les morts et pourvoit à la propreté de l’église »

Mendiant Il s’agit d’une personne qui vit d’aumônes ou de l’argent ou de la nourriture donnée par charité. Le mendiant est habituellement sans domicile fixe et se déplace dans la campagne ou dans une ville qui est devenue son territoire.

Meunier Jadis, il y avait un meunier pour 2 ou 3 paroisses. Il exploitait un moulin à blé, en général à vent. A Cossaye il s’agissait de moulins à eau

Mineur Ouvrier qui retire des matières minérales de la terre. Il travaille parfois en surface, plus souvent dans des galeries souterraines d’ou il extrait charbon, fer, ardoise, etc…

Nourrice Certaines nourrices, dites « nourrices sur lieu », employées par les maisons les plus bourgeoises, montaient à Paris et bénéficiaient alors d’un statut privilégié dans la domesticité de la maison. Mais d’autres, la plupart, les « nourrices sur place » ou « nourrices à emporter », repartaient dans leur village avec le nourrisson dans les bras.

Peigneur de chanvre Ouvrier qui nettoie et affine le chanvre pour le transformer en filasse pour le cordier. Il utilise pour cela des peignes, d’où son nom

Regrattier Un regrattier est celui qui vend en détail, et de seconde main, des marchandises de médiocre valeur. Anciennement, regrattiers, ceux qui vendaient du sel à petite mesure, dans les pays de gabelle.

Sabotier Fabricant de sabot

Scieur de long Personne débitant les troncs d’arbre, les scieurs de long œoeuvraient par paire; le Chevrier était monté sur le tronc lui même posé sur la chèvre, et soulevait la scie, tandis que le Renardier tirait la scie par la poignée de haut en bas. Ceux rencontrés sont souvent originaires du Puy-de Dôme

Diapositive109
Taillandier Artisan qui produit les outils tranchants, ou outils à taillants.

Tailleur d’habits Artisan qui fabriquait les vêtements

Tisserand Ouvrier qui fait des toiles, des étoffes de laine ou de soie.

Voiturier Qui assurait le transport des biens ou des personnes

Voiturier par eau Personne qui assurait le transport de marchandises par voie navigable (Loire ou canal latéral à la loire)

Volailler Marchand de volailles

Les différents métiers rencontrés
lors du recensement de 1896 à Cossaye (et nombre)

 

domestique                     173

journalier                       118

propriétaire exploitant 96

métayer                          45

fermier                          40

cultivateur                     26

maçon                             20

rentier                            11

cantonnier                     10

meunier                           9

tailleur                             8

charron                            6

couturière                       6

épicier                              6

menuisier                        6

maréchal                         5

tisserand                         5

garde particulier           4

instituteur                      4

sabotier                          4

agriculteur                     3

aubergiste                      3

boulanger                       3

charretier                       3

négociant                        3

jardinier                          2

ouvrier jardinier            2

perruquier                      2

basse-courier                1

bourrelier                      1

cocher                             1

cordonnier                     1

cuisinier                         1

curé                                 1

éclusier                           1

garde champêtre          1

horloger                         1

marchand                      1

ménétrier                       1

mercier                          1

modiste                          1

ouvrier agricole           1

sacristain                       1

tourneur                        1

Statistiques en 1896

Population totale : 1 705
Hommes 853
Femmes 852
Nombre d’élèves des hospices 84
Nombre de foyers 441
Nombre de maisons 413
Nombre d’enfants de moins de 13 ans 506
Nombre d’enfants de moins de 10 ans 394
Nombre d’enfants de moins de 6 ans 241
Nombre de plus de 65 ans 60
Nombre de plus de 75 ans 18
Publié dans animations | Tagué , , , , | Laisser un commentaire

Exposition « Cossaye autrefois »

Pour les personnes qui auraient raté l’exposition, celle-ci présentait divers documents : des cartes postales anciennes, des documents sur les anciens métiers, des documents historiques, une collection d’anciens outils et des photos de classe. Un diaporama était également présenté, reprenant en partie les documents papier, mais également d’autres documents.

Ce diaporama est visible ici

L’exposition présentait, outre une collection importante de cartes postales anciennes de Cossaye, des photos de classe allant de 1913 à 2000.

Devant la demande des visiteurs, vous trouverez ci-dessous les photos de classe présentées :

Année 1913 :

Année 1935 :

1935-CLASSE cOSSAYe.jpg

Année 1938 :

1938

Année 1939 :1939

Année 1941 :1941

Année 1945-1946 :1945-1946

Année 1948-1949 :1948-1949

Année 1953 :

 

1953-ecole COSSAYE3.jpg

Année 1956-1957 :1957-3171733

Année 1960 :1960

Année 1967 :1967

Année 1977 :1977-CE1-2990886

Année 19791979-CM2-2180595

1979-CP-3287210

1979-Matern-3469680

Années 1981 à 2000 :

 

Publié dans animations | Tagué , , , | Laisser un commentaire